Découvrez l' Art Africain Traditionnel


Art Africain Traditionnel

Tout ce qu'il faut savoir sur l'Art Africain Traditionnel

Qu'est-ce que l'art africain traditionnel ?


L’art africain traditionnel se distingue de l’art africain contemporain et englobe principalement les réalisations artistiques des peuples d'Afrique Subsaharienne. Depuis des siècles, ces populations produisent un grand nombre d’« œuvres » à visées religieuse, politique ou utilitaire. Au XXème siècle, les colonisations ont engendré le déplacement massif de ces objets d’art africain traditionnel. On en retrouve aujourd'hui principalement au sein des musée Occidentaux.

Pourquoi un site sur l’art africain traditionnel ?


L’art africain traditionnel se divise en de nombreux champs d’études ; les pays, les ethnies, les objets, les catégories… Tous passionnants, il y a lieu de les développer avec soin et rigueur afin d’en apprendre davantage sur la richesse de l’art africain traditionnel. Les grands musées, les maisons de ventes ou les galeries prestigieuses ne s’attachent pas toujours à approfondir certains aspects de l’art africain traditionnel, pourtant primordiaux.

Pourquoi consulter le site art africain traditionnel ?


Le site art africain traditionnel vous offre un riche panorama sur les pays, les ethnies, les catégories et les objets. Nous nous efforçons de rédiger des articles complets, issus de publications scientifiques, vous permettant d’élargir vos connaissances sur l’art africain traditionnel. Nous abordons avec passion et constance tous les angles de l’art africain traditionnel, désormais souvent réduit à sa seule fonction esthétique ou marchande.


Art Africain Traditionnel

Masque Anang Idiok ekpo

Ex-collection art africain traditionnel espagnole.
Masque africain de maladie, évocation possible d'une pathologie liée à l'environnement marécageux dans lequel résident les Anang de la Cross River. Ces derniers seraient apparentés aux Ibibios voisins qui utilisent des masques idiok du même type. Ces visages sculptés en forme de tête de mort reflètent un esprit dangereux.
Abrasons, patine sèche.
Les Ibibios sont un peuple d'Afrique de l'Ouest, surtout présents dans le sud-est du Nigeria (État d'Akwa Ibom), mais également au Ghana, au Cameroun et en Guinée équatoriale. Les sociétés secrètes sont nombreuses chez les Ibibio installés à l'Ouest de la Cross River. Sans gouvernement centralisé, leur organisation sociale est comparable à celle des Igbo voisins. Le culte des ancêtres, partagé par les Oron et Eket établis sur la rive droite de la Cross River, est sous l'autorité des membres les plus hauts gradés de l'association masculine Ekpo (fantôme). La présence de non-initiés à ces rituels pouvaient leur coûter la vie. Cette société utilise des masques tels que l' idiok , lié aux esprits déchus, et le mfon , représentant les âmes sauvées. Les statues et marionnettes sont utilisées par la société ekon , tous les sept ans, à travers des spectacles théâtraux accompagnés de musique.
Ref. : "Art du Nigéria dans les coll. privées françaises" ed. 5Continents.

Art Africain Traditionnel

Statue d'ancêtre Buyu, Mizimu

Ex-collection art africain traditionnel belge.
Effigie d'un ancêtre royal, cette sculpture africaine agrémentée de motifs décoratifs, était disposée, accompagnée d'une statuette féminine, à l'abri dans une petite hutte funéraire. Patine satinée brun orangé, éclats minimes.
Selon les récits, les Boyos seraient d'ascendance luba, par une ancêtre qui aurait émigré avec ses frères. Des flux migratoires ont mêlé au sein de mêmes territoires des Bembe, Lega, Buyu (Buye) ou Boyo, Binji et Bangubangu. Les Basikasingo , considérés par certains comme un sous-clan Buyu, ne sont cependant pas d'origine bembe, les travaux de Biebuyck ayant permis de retracer leur histoire. Organisés en lignages, ils ont emprunté l'association du Bwami aux Lega. Les traditions tribales bembé et boyo sont relativement similaires : ils vénèrent les esprits de la nature, de l'eau spécifiquement chez les Boyo, mais également les ancêtres héroïques, dont on cherche à connaître la volonté au moyen de rites divinatoires. La chasse est en outre l'occasion d'accomplir des sacrifices de reconnaissance envers les entités dont on a quémandé faveur et protection.

Art Africain Traditionnel

Masque heaume Mangbetu

Ex-collection art africain traditionnel portugaise.
Masque africain céphalomorphe des Mangbetu, surmonté de la coiffure traditionnelle. Le nez et les oreilles portent un anneau. La base figurant un cou épais est agrémentée d'une frange de raphia. Bois huilé. Erosions. Fissures de dessication.
Les motifs géométriques  évoquent les peintures corporelles et les scarifications tribales des Mangbetu, semblables à celles des pygmées Asua avec lesquels la tribu entretenait des relations. Ces dernières variaient selon les circonstances. La coiffure en éventail était arborée par les Mangbetu : dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de  liens de raphia. Plus tard, les Mangbetu «tricotaient» leurs cheveux sur des brins d'osier et appliquaient un bandeau sur le front afin d'extraire les cheveux et de produire cette coiffe particulière qui accentue l'allongement de la tête. Les anciens nomment beli les sculptures d'ancêtres stockées à l'abri du regard et comparables à celles appartenant à leur société secrète nebeli.




3d8b6aa1-5ed5-4a4a-8c9c-24a81907d6a8 http://www.art-africain-traditionnel.eu/default.aspx