Découvrez l' Art Africain Traditionnel


Art Africain Traditionnel

Tout ce qu'il faut savoir sur l'Art Africain Traditionnel

Qu'est-ce que l'art africain traditionnel ?


L’art africain traditionnel se distingue de l’art africain contemporain et englobe principalement les réalisations artistiques des peuples d'Afrique Subsaharienne. Depuis des siècles, ces populations produisent un grand nombre d’« œuvres » à visées religieuse, politique ou utilitaire. Au XXème siècle, les colonisations ont engendré le déplacement massif de ces objets d’art africain traditionnel. On en retrouve aujourd'hui principalement au sein des musée Occidentaux.

Pourquoi un site sur l’art africain traditionnel ?


L’art africain traditionnel se divise en de nombreux champs d’études ; les pays, les ethnies, les objets, les catégories… Tous passionnants, il y a lieu de les développer avec soin et rigueur afin d’en apprendre davantage sur la richesse de l’art africain traditionnel. Les grands musées, les maisons de ventes ou les galeries prestigieuses ne s’attachent pas toujours à approfondir certains aspects de l’art africain traditionnel, pourtant primordiaux.

Pourquoi consulter le site art africain traditionnel ?


Le site art africain traditionnel vous offre un riche panorama sur les pays, les ethnies, les catégories et les objets. Nous nous efforçons de rédiger des articles complets, issus de publications scientifiques, vous permettant d’élargir vos connaissances sur l’art africain traditionnel. Nous abordons avec passion et constance tous les angles de l’art africain traditionnel, désormais souvent réduit à sa seule fonction esthétique ou marchande.


Art Africain Traditionnel

Statue Djenne

L' art africain traditionnel peut être une source d'inspiration pour l'artisanat contemporain.
Représentation s'inspirant des statues Djenne authentiques.
Il s'agit d'un homme agenouillé, tête tournée vers la droite.
Les anciens sites Djenné se trouvant tous en zone inondable, les habitants trouvent depuis toujours des têtes qui affleurent lorsque les eaux se retirent. Roulées par les flots, ces pièces se retrouvent très loin de leur site archéologique d'origine. Ref. : https://www.art-tribal.fr/art-tribal/livres-art-africain/Djenne-Jeno-sculpture-en-terre-cuite/19638.

Art Africain Traditionnel

Statuette d'intronisation Holo

Ex-collection art africain traditionnel allemande.
Dans la région du Kwilu-Kwango se sont mêlés plusieurs groupes, certains provenant d'Angola, qui furent soumis à l'influence du Royaume Kongo. La sculpure des Holos est ainsi particulièrement empreinte de celle de ses nombreux voisins dont les Yakas. Les statuettes d'intronisation étaient utilisées lors des rites de passage, lors desquelles les jeunes filles étaient parfois portées ou encore afin d'honorer les chefs. Patine sombre, lustrée,fissures de dessication.
Située au Congo Démocratique entre les Yaka et les Tchokwé d'Angola, la petite ethnie Holo a migré de la côte angolaise pour s'installer près des rives du fleuve Kwango. La chasse et l'agriculture assurent leur subsistance. Les ethnies voisines, telle les Suku et Yaka, ont influencé leurs sculptures traditionnelles. Les Holo ont en effet produit des masques heaumes et des objets de prestige pour l'élite dirigeante. Les Holo faisaient aussi usage de statuettes afin de se prémunir contre l'influence de mauvais esprits, dont celui de la lune et de l'arc en ciel. Ces statues étaient disposées près des habitations comme protection contre les éclairs.
Ref. : "Afrique" Coll. Sargos ; "Chokwe and their Bantu Neighbours" M.L. Rodrigues de Areia (p.110) ; "M.L. Félix "100 people of Zaïre and their sculpture".

Art Africain Traditionnel

Masque Kumu, Komo

Ex-collection art africain traditionnel belge.
Spectaculaire par sa polychromie et ses épais sourcils froncés, ce masque circulaire est également souligné de perforations renvoyant aux scarifications traditionnelles.
Hauteur totale sur socle : 41 cm. Les Kumu , Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo . Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur production artistique présente en outre de grandes similitudes avec celle des Metoko et des Lengola. Leurs masques de divination étaient exhibés lors des cérémonies de clôture de l'initiation et de circoncision des jeunes de la société nkunda . C'est en effet dans la région du Maniema autour du fleuve Lualaba et les Grands Lacs que la sculpture Lega a largement exercé son influence. Un costume composé de textiles en écorce et de fibres végétales dissimulait le porteur. Biebuck aurait noté une grande similarité entre les rituels accompagnant l'apparition des masques Kumu et ceux des masques muminia des Lega. Litt. : "L'âme de l'Afrique" S. Diakonoff ; "Art and Life in Africa" C.D. Roy.




3d8b6aa1-5ed5-4a4a-8c9c-24a81907d6a8 http://www.art-africain-traditionnel.eu/default.aspx