Découvrez l' Art Africain Traditionnel


Art Africain Traditionnel

Tout ce qu'il faut savoir sur l'Art Africain Traditionnel

Qu'est-ce que l'art africain traditionnel ?


L’art africain traditionnel se distingue de l’art africain contemporain et englobe principalement les réalisations artistiques des peuples d'Afrique Subsaharienne. Depuis des siècles, ces populations produisent un grand nombre d’« œuvres » à visées religieuse, politique ou utilitaire. Au XXème siècle, les colonisations ont engendré le déplacement massif de ces objets d’art africain traditionnel. On en retrouve aujourd'hui principalement au sein des musée Occidentaux.

Pourquoi un site sur l’art africain traditionnel ?


L’art africain traditionnel se divise en de nombreux champs d’études ; les pays, les ethnies, les objets, les catégories… Tous passionnants, il y a lieu de les développer avec soin et rigueur afin d’en apprendre davantage sur la richesse de l’art africain traditionnel. Les grands musées, les maisons de ventes ou les galeries prestigieuses ne s’attachent pas toujours à approfondir certains aspects de l’art africain traditionnel, pourtant primordiaux.

Pourquoi consulter le site art africain traditionnel ?


Le site art africain traditionnel vous offre un riche panorama sur les pays, les ethnies, les catégories et les objets. Nous nous efforçons de rédiger des articles complets, issus de publications scientifiques, vous permettant d’élargir vos connaissances sur l’art africain traditionnel. Nous abordons avec passion et constance tous les angles de l’art africain traditionnel, désormais souvent réduit à sa seule fonction esthétique ou marchande.


Art Africain Traditionnel

Masque Guro/Bete

Ex-collection art africain traditionnel française.
Ce masque africain offre un front bombé qu'une scarification saillante divise verticalement, particularité de la région située entre les Guro et les Bétés. Les cornes arrondies distinguent cet exemplaire. Ce masque, dont la fonction demeure peu documentée, symboliserait la force masculine, et peut-être également un puissant notable nommé "migone". Patine satinée noire, abrasions. Une restauration indigène est à noter à la base de l'une des cornes.
Les Bété forment une peuplade établie sur la rive gauche du fleuve Sassandra au sud-ouest de la Côté d'Ivoire. Proches des Kouya et des Niabwa , la facture de leurs masques, ainsi que leur fonction, offre de grandes similarités .

"Guro" ed. 5Continents.

Art Africain Traditionnel

Masque Kumu, Komo

Ex-collection art africain traditionnel belge.
Spectaculaire par sa polychromie et ses épais sourcils froncés, ce masque circulaire est également souligné de perforations renvoyant aux scarifications traditionnelles.
Hauteur totale sur socle : 41 cm. Les Kumu , Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo . Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur production artistique présente en outre de grandes similitudes avec celle des Metoko et des Lengola. Leurs masques de divination étaient exhibés lors des cérémonies de clôture de l'initiation et de circoncision des jeunes de la société nkunda . C'est en effet dans la région du Maniema autour du fleuve Lualaba et les Grands Lacs que la sculpture Lega a largement exercé son influence. Un costume composé de textiles en écorce et de fibres végétales dissimulait le porteur. Biebuck aurait noté une grande similarité entre les rituels accompagnant l'apparition des masques Kumu et ceux des masques muminia des Lega. Litt. : "L'âme de l'Afrique" S. Diakonoff ; "Art and Life in Africa" C.D. Roy.

Art Africain Traditionnel

Figure féminine Punu

Ex-collection art africain traditionnel française.
Vouée au culte des ancêtres de type matrilinéaire, cette sculpture d' art africain d'origine Punu, ou Lumbu, figurant une femme debout, dispose d'une gracieuse coiffure tressée formant casque. Les scarifications traditionnelles "mabinda", s'inscrivent en relief sur le visage et le buste. Ces motifs de damiers agencés en losanges étaient incisés sur la peau dès l'adolescence. Traditionnellement garants du bien-être de la collectivité dans la culture punu, les esprits de l'eau, établis dans divers lieux de la nature, s'incarnent dans des femmes et s'exprimeront alors à travers elles. Leur manifestation se traduit par des transes de possession.
Fissure de dessication.
Les Punu forment un peuple bantou d'Afrique centrale établi principalement au sud du Gabon, également en République du Congo dans la région du Niari. Ils vivent dans des villages indépendants divisés en clans et en familles. La cohésion sociale est assurée par la société Moukouji, dont le rôle essentiel est de subjuguer les esprits malfaisants de la forêt.




3d8b6aa1-5ed5-4a4a-8c9c-24a81907d6a8 http://www.art-africain-traditionnel.eu/default.aspx