Découvrez l' Art Africain Traditionnel


Art Africain Traditionnel

Tout ce qu'il faut savoir sur l'Art Africain Traditionnel

Qu'est-ce que l'art africain traditionnel ?


L’art africain traditionnel se distingue de l’art africain contemporain et englobe principalement les réalisations artistiques des peuples d'Afrique Subsaharienne. Depuis des siècles, ces populations produisent un grand nombre d’« œuvres » à visées religieuse, politique ou utilitaire. Au XXème siècle, les colonisations ont engendré le déplacement massif de ces objets d’art africain traditionnel. On en retrouve aujourd'hui principalement au sein des musée Occidentaux.

Pourquoi un site sur l’art africain traditionnel ?


L’art africain traditionnel se divise en de nombreux champs d’études ; les pays, les ethnies, les objets, les catégories… Tous passionnants, il y a lieu de les développer avec soin et rigueur afin d’en apprendre davantage sur la richesse de l’art africain traditionnel. Les grands musées, les maisons de ventes ou les galeries prestigieuses ne s’attachent pas toujours à approfondir certains aspects de l’art africain traditionnel, pourtant primordiaux.

Pourquoi consulter le site art africain traditionnel ?


Le site art africain traditionnel vous offre un riche panorama sur les pays, les ethnies, les catégories et les objets. Nous nous efforçons de rédiger des articles complets, issus de publications scientifiques, vous permettant d’élargir vos connaissances sur l’art africain traditionnel. Nous abordons avec passion et constance tous les angles de l’art africain traditionnel, désormais souvent réduit à sa seule fonction esthétique ou marchande.


Art Africain Traditionnel

Masque Dan/Toma

Collection art africain traditionnel française.
Ce masque africain traditionnel présente des caractères communs aux Dan et aux Toma du Liberia. Sur le front en saillie figure un visage associé aux "masques-passeports", masques miniatures faisant fonction de talismans magiques. Des institutions, telle la société masculine du Poro, sont en usage chez différentes tribus de part et d'autre des frontières de la Guinée, du Libéria, et de la Sierra Leone. Les initiations des jeunes liées à ces associations se clôturent par des cérémonies festives masquées.
Patine mate veloutée.
Les Toma de Guinée, appelés Loma au Libéria, vivent au sein de la forêt, en altitude. Ils sont réputés pour leurs masques-planches landaï destinés à animer les rites initiatiques de l'association poro qui structure leur société, et qui représentent des esprits de la brousse. Dès l'apparition du masque landaï , les initiés se rendaient dans la forêt afin d'y séjourner un mois durant lequel ils seraient enseignés. Au terme de ce parcours, ils seront soumis à une "dévoration rituelle" suivie d'une "renaissance symbolique". (Kerchache) La société féminine bundu , quant à elle, utilise de rares statuettes du même nom à visée apotropaïque et divinatoire.

Art Africain Traditionnel

Appui-tête Kenya Turkana

Ex-collection d' art africain française, le nom du collectionneur sera communiqué à l'acquéreur.
Appuie-nuque turkana du Kenya établi sur une base circulaire, agrémenté d'une poignée tressée et doté d'une profonde patine lustrée de teinte acajou doré. Son plateau suffisamment large permettait aussi de s'asseoir. Bien qu'issu de l'art africain traditionnel, ses formes épurées lui confèrent un design contemporain.
Ces objets étaient au départ destinés à protéger les coiffures élaborées de leur propriétaire (homme ou femme) durant la nuit. Mais chez les Turkana, c'est l'emblème de la tendresse du fiancé pour sa promise, gage d'union au même titre qu'une bague de fiançailles.
Au fil du temps, la réalisation devenant plus complexe jusqu'à devenir de véritables petits chefs d'oeuvres de sculpture, ils sont devenus aussi des objets individuels de prestige et de pouvoir, posés sur les autels familiaux ou collectifs.
Fissures de dessication sur le pied.

Art Africain Traditionnel

Appui-nuque Ethiopie

Collection française d' art africain .
Parmi les éléments de mobilier traditionnel d'Afrique de l'est, ce type d' appuie-nuque africain est sculpté de façon épurée selon les critères en usage. Son architecture et sa sobriété lui confèrent, quoi qu'issu de l' art africain traditionnel, un design contemporain pour une décoration africaine .
Plus de quatre-vingt groupes ethniques en Ethiopie ont produit différents appuie-nuques à usage individuel nommés yagerteras, ou " oreillers de mon pays" ou encore "Boraati" ("demain-toi").
Au fil du temps, la réalisation devenant plus complexe jusqu'à devenir de véritables petits chefs d'oeuvres de sculpture, ils sont devenus aussi des objets individuels de prestige et de pouvoir, posés sur les autels familiaux ou collectifs. Ces objets étaient au départ destinés à protéger les coiffures élaborées de leur propriétaire (homme ou femme) durant la nuit. Mais chez les Turkana par exemple , c'est l'emblème de la tendresse du fiancé pour sa promise, gage d'union au même titre qu'une bague de fiançailles.




3d8b6aa1-5ed5-4a4a-8c9c-24a81907d6a8 http://www.art-africain-traditionnel.eu/default.aspx